Les réalisations


Un projet déjà partiellement réalisé


EN 2012, 75% des enseignants de Kuma n’avaient jamais utilisé un ordinateur ! 
Nous voulons pouvoir écrire, en fin 2014, que 75% d’entre eux se sentent à l’aise avec l’outil à travers un éventail d’applications pratiques.

Le CIK n’est déjà plus seulement « un projet » ou « une belle idée » : depuis  novembre 2012, c’est une infrastructure opérationnelle, au service de la communauté de Kuma. 

La première salle de cours informatique est ouverte 3 jours par semaine ; tous les enseignants du canton et le personnel de support (secrétaire, bibliothécaire…)  ont la possibilité d’y découvrir les TIC.  Afin d’éviter les conflits avec l’emploi du temps scolaire, le CIK est ouvert en dehors des heures de classes officielles ; mais les enseignants qui le souhaitent peuvent aussi y réserver du temps durant les heures d’enseignement, afin d’utiliser l’équipement dans le cadre de leurs cours.  

Des sessions de formation sont organisées régulièrement sur des thèmes tels que l’environnement graphique, les applications de bureautique (traitement de texte, tableur, présentation…), l’édition d’image et de son, la mise en page, les outils de collaboration (tels que Wikis et enseignement en ligne…), etc.   

Dès septembre 2013, un programme quotidien d’ateliers TIC sera offert, avec la présence d’un coordinateur à temps plein qui sera en charge du programme. Chaque enseignant disposera aussi de son « carnet de route», lui permettant d’établir ses objectifs personnels et de noter sa progression.






LA PLUPART des élèves, comme leurs enseignants, ont peu ou pas d’expérience des technologies de l’information.  Plus de 90% d’entre eux n’ont jamais utilisé un ordinateur. Les autres n’ont pu utiliser un ordinateur qu’occasionnellement, dans un cybercafé, lors d’une visite à la ville la plus proche, Kpalimé. 
Mais tous ont envie d’apprendre, et ils apprennent vite !